Message de la cliente

/, Développement personnel/Message de la cliente

Message de la cliente

Print Friendly, PDF & Email

fotolia_1043108_xs-300x205Les clients ne choisissent pas leur coach ou leur thérapeuthe par hasard, entend-on si souvent. Ainsi, observer ce que nous dit la présence de tel ou telle cliente peut être fructueux.

Une des clientes privées de mon cabinet de coach me paraît assez originale pour que je me pose cette question.

Elle est tout aussi perdue que j’ai pu l’être à certains moments sur sa propre orientation : prisonnière d’une pratique relativement confortable mais qui ne la satisfait pas, elle a d’autant plus de mal à mobiliser son énergie qu’elle ne voit pas quelle est la bonne direction pour elle. Elle caresse diverses idées, plus ou moins réalistes, mais trop lointaines ou trop nombreuses pour que s’y accroche la réalité d’un mouvement concret.

Pour coacher, il ya bien sûr des méthodes, mais cette cliente vient peut-être aussi partager ma recherche d’orientation, se faire aider (voire m’aider) en cheminant ensemble?

Cela pose la question de la légitimité : parce que j’ai été et suis confronté moi-même à ces questions d’orientation, je serais aidant dans ce champ ? Faudrait-il alors que je lui offre et propose mes propres réponses ? Il y a bien dans mon propre chemin de réorientation en moi des impressions et expériences joyeuses, fertiles; et aussi un étage de sérénité, coexistant avec le doute et la peur, qui m’aide à avancer en supportant l’incertitude. J’ai envie de partager avec elle cet accès, ces ressources…… mais si je fais cela, suis-je en train de l’écouter, de l’aider à trouver ses propres solutions, suis-je en train de la pousser vers les miennes, ou suis-je tout simplement en train de lui raconter ma vie ? Et lorsque je perçois l’enfermement, est-ce bien le sien, ou est-ce la réactivation du mien?

A l’inverse si je coupe ce lien, si je m’abstiens de lui proposer ma vision, ne suis-je pas en train de lui refuser mon aide, de lui refuser ma présence pleine avec mon expérience et mes réactions ?

En pratique, si je me pose ces questions, j’ai déjà la réponse essentielle : prendre conscience de ces mouvements chez moi. Sur cette base, il devient facile de se réguler en fonction de la situation, voire même.. de demander à la cliente ce qui lui convient.

Bref, la relation d’aide, cela demande une grande attention – toujours renouvelée – et in fine, le coach a le devoir de chosir son attitude en conscience, pas seulement de suivre les techniques qu’il a lues ou apprises …

2016-11-03T09:00:58+00:00

Leave A Comment

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com