Print Friendly, PDF & Email

C'est une affirmation très sérieuse du  professeur de psychologie new yorkais Paul Babiak, spécialisé dans la psychopathie. Avec son collègue Paul Hare, il avance que dans le monde compétitif d'aujourd'hui les qualités attendues d'un manager ou dirigeant, peuvent assez facilement être imitées par des personnes psychopathes….

L'info source est un post du blog Slate, traduit d'un article du Guardian – je n'ai pas retrouvé la trace de l'étude originale, mais c'est du sérieux : Paul Babiak a déjà écrit de nombreux ouvrages sur le sujet, notamment "Snakes in Suites" avec Robert Hare – un ouvrage malheureusement non traduit.

voir par exemple ici quelques autres pistes sur le sujet, ou encore là.

Bon, il y a une question de vocabulaire. Si votre boss est un salopard inhumain, le fait de l'appeler "psychopathe" ne change pas grand-chose à votre vie au travail. Encore que… changer son regard, c'est déjà beaucoup. Et si nos boss difficiles, psycho ou autre "pathes", étaient eux-mêmes en difficulté? Et s'ils avaient besoin d'aide ?


Voulez-vous détecter si vos collègues ou votre boss sont atteints ? Chargez l'application "fishead" sur Apple Store !


Photo: Jack Nicholson (Shining)