Print Friendly, PDF & Email

Après quelques articles sur les risques psychosociaux, les managers psychopathes et autres côtés obscurs de la force managériale, je change de registre : voilà un petit coup de pub pour ces "entreprises où il fait bon travailler", selon l'institut Great Places to Work, et pour cette démarche plutôt sympathique.

Celui-ci établit un palmarès régulier des entreprises les plus appréciées, et vient de publier un livre, « Ces entreprises où il fait bon travailler, qui sont-elles, que font-elles et pourquoi ça marche ? » (à commander ici) qui permet d'approfondir le sujet. Le livre comprend des exemples de bonnes pratiques venant du palmarès français.

Bon, il ne s'agit sans doute pas d'une recherche scientifique très profonde; mais cette démarche me semble intégrer pas mal de bon sens. La démarche et les outils utilisés tournent beaucoup autour de la notion de confiance – je crois qu'en partant de toute grande valeur humaine comme la confiance, on peut tirer des fils vers de multiples aspects de la réalité.

Une phrase résume leur vision de  "l'entreprise où il fait bon vivre"  :

"Une entreprise dans laquelle les salariés évoluent en
toute confiance et dans une atmosphère
conviviale tout en étant fiers de ce qu’ils font."

Pour en savoir plus,

et pour les nostalgiques du bac de philo, un petit texte de Nietzsche sur le sujet

au travail !