L’Université du Bonheur au Travail

L’Université du Bonheur au Travail

Print Friendly

L’UBAT, c’est permettre à chacun de passer de l’intention à l’action et devenir un passeur du bonheur au travail dans son organisation

Source : L’Université du Bonheur au Travail

Je me fais ici le relais de la Fabrique Spinoza, pour annoncer leur prochaine Université du Bonheur au Travail – visitez leur site via le lien ci-dessus ou en cliquant directement sur l’image, pour en savoir plus et vous inscrire ! Attention, il n’y a que 150 places !

… Un moment de recul et de réflexion : si cette rencontre de trois jours avait été proposée il y a seulement vingt ans, je n’ose imaginer le mépris et la violence des réactions. Quelle évolution !

Bien sûr, il y a toujours un aspect « bisounours » dans ce type de manifestation, et nombreux sont ceux, notamment dans notre beau pays de liberté et de sens critique, qui portent sur le thème du bonheur au travail un regard  pour le moins dubitatif.  Oui,  on y partagera les belles expériences d’une quinzaine d’entreprises symboliques, des intervenants pleins de vie nous entraîneront dans des  échanges inspirants; et nous pourrons pour un moment oublier le cas des personnes ingérables ou négatives dans les équipes, l’absurdité des systèmes et des contraintes, la pression d’un agenda surchargé.

Cette légèreté pose-t-elle problème ?  L’orientation résolument positive de tout ce mouvement actuel vers un management bienveillant, coopératif, « libéré », reflète-t-elle un aveuglement partiel ?

Cela peut constituer un risque. Lorsque l’entreprise sera devenue un lieu de bonheur obligé, de positivité sur commande et de naufrage des difficultés dans le non-dit, alors oui, nous serons en risque. Mais nous n’en sommes pas là : dans le monde du travail en France, ce sont les émotions et attitudes positives qui sont aujourd’hui largement sous-développées voire « taboues » : la gentillesse, la bienveillance, la solidarité, la fierté, le don, l’ouverture, la joie, l’humour, la douceur de vivre…

Ne boudons donc pas notre plaisir, et inscrivons-nous à l’UBAT !!

Je suis pessimiste par l’intelligence mais optimiste par la volonté – Antonio Gramsci

Je ne serais pas arrivé là si je n’avais pas fait preuve, à chaque instant de ma vie, d’un optimisme forcené. Malgré les menaces, malgré les guerres. Malgré un environnement où le pessimisme, hélas, est mieux considéré. -Shimon Peres

Pourquoi l’Université du Bonheur au Travail, par quelques-uns de ses intervenants

2017-02-22T10:59:32+00:00