Résolution ou Performance

Résolution ou Performance

Print Friendly, PDF & Email

De nombreux coachs débutants, ou d’ailleurs plus débutants du tout, rêvent de coacher des dirigeants reconnus comme à hautes performances, à haut potentiel, à hautes responsabilités.

Bien compréhensible : ce sont des gens dynamiques, forts, pleins d’énergie, et qui normalement ont la main sur des carnets de chèques bien remplis. Cerises sur le gâteau du coach, ces « champions », comme certains auteurs nomment leurs clients, décident vite, répondent souvent clairement aux questions, ont l’air courageux, et respectent même en général les horaires de l’entretien !

Il faut dire qu’il y a une pression sociale indiscutable à s’orienter vers le « coaching de performance », comme on dit. Et puis , personne ne souhaite s’associer dans sa présentation à des émotions négatives, à un vocabulaire de souffrance. Que pensera-t-on du coach qui afficherait « vous êtes au plus bas, votre vie professionnelle n’a plus aucun sens et vous êtes en passe de sombrer sous l’accumulation de problèmes que vous ne savez pas gérer ? Venez  me voir.. ». Et pour le client, quel effet sur son entourage professionnel et l’image de soi-même s’il s’aventurait chez un tel praticien. Non, ça ne fonctionne pas.

Ainsi tous les sites de coaching (le mien compris) affichent des visages souriants, formulent les choses positivement, vous promettent un vous-mêmes plus créatif, plus serein, plus fort..

Et pourtant, les gens viennent bel et bien nous voir parce qu’ils en ont, des problèmes et des difficultés – qu’ils soient très conscients, seulement pressentis, ou indiqués par l’environnement.failure

Devant les difficultés de la vie, il me semble que nous sommes à égalité – il n’est pas plus facile pour un grand patron de trouver sa voie et de résoudre ses problèmes que pour un employé modeste, même si les questions ne sont plus essentiellement matérielles. Noëlle Philippe mentionne cette sorte d’erreur, par laquelle des personalités en vue croient s’aimer en aimant en réalité le rôle qu’elles assument. Beaucoup de dirigeants se sont ainsi construits une image qui cache quelque chose d’eux à eux-mêmes, et évitent l’introspection en remplissant justement leur vie d’un énergique et incessant mouvement apparent. A l’extrême, est-ce leur rendre un grand service que de les aider à réussir encore ?

Alors pour ce qui me concerne, je pratique sans honte aucune le « coaching de résolution », l’accompagnement des personnes dans leurs problèmes, autant que  le « coaching de performance », l’accompagnement des personnes dans leur élan à monter encore plus haut. Qu’une personne laissée sur le bord de la route reprenne goût à son métier et se remette en mouvement, qu’un dirigeant de haut-vol découvre une clé pour faire mieux encore,  tout cela est aussi bel et bon.

2016-11-03T09:00:48+01:00

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com