Print Friendly, PDF & Email

1185232239_Le-Navire-MajestueuxJPGJe sors d’un long silence hivernal, pour donner quelques nouvelles à ceux et celles qui sont curieux de mon parcours d’écriture.

J’ai fini et envoyé le synopsis ! Le navire est en mer…

C’est une grosse étape. Psychologiquement, j’ai l’impression d’avoir passé un col et de n’avoir plus qu’à descendre.  Euphorie du fou, peut-être…

Dans le synopsis, il y a le plan complet, le premier chapitre, une argumentation « pourquoi il faut absolument m’éditer » (au fait, si vous connaissez des éditeurs..)

Sans ma co-écrivaine, je n’aurai jamais atteint ce point. je ne saurais trop recommander à tous les apprentis écrivains de travailler à deux, avec un lecteur ou une lectrice – coach qui s’attache avant tout à comprendre ce qui veut s’écrire, à réagir, et aussi à confronter quelquefois, à soutenir, à aider suivant ses compétences…

Un sentiment nouveau aussi : maintenant que c’est lancé, j’ai une certaine urgence à ce que « ça sorte », en l’état. Le plan est imparfait, et il le sera toujours, même en le revoyant cent fois. Il faut que je l’élimine de mon esprit, en l’écrivant, pour faire de la place à du nouveau…